Thierry Docmac for Paris-Move

Pianist and composer Yelena Eckemoff honors us with her new creation, I am a stranger in This Life. Of course, there is a strong classical influence, all twirling in a jazz wonderland that touches you directly. Yelena is surrounded, accompanied by marvelous musicians, whose pleasure we can feel in bringing all their talent to this work.
Yelena converted to Christianity while still living in Moscow, her hometown, during the last days of the Soviet Union. A time when being a Christian was still a dangerous transgression. His newfound faith, bolstered by a King James Bible (hard to obtain), combined with his classical and jazz piano pedigree to inspire a celebration of Old Testament wisdom and poetry. However, Yelena finds more than just inspiration in the Psalms. “I’m a melodist, but the melodies that come from the words I hear in the Psalms aren’t just inspirational, they’re the best melodies I create. And I think that’s because there’s a power in those words…. You can feel the power God is channeling through this music.”
Indeed, the sources of inspiration of the artists are multiple, often testifying to their culture, their fractures, their hopes, and this is what gives this search for perfection in the compositions, asking only to be picked up by listeners and viewers.
In these troubled times, Yelena Eckemoff’s compositions are a source of youth and hope. The album was mixed and mastered by Rich Breen, who did wonders. And Yelena is kind enough to provide us with some very useful details: “There are three tracks on “I Am a Stranger…” from the Psalms project’s previous recording, the double album “Better Than Gold And Silver”, which could not be placed there due to the limitation of the space, with Ben Monder (guitar), Christian Howes (fiddle), and Joey Baron (drums). I recorded the second installment of Psalms, “I Am a Stranger in This World”, in December 2020, also with Ralph Alessi on trumpet and Drew Gress on bass, but I had Adam Rogers in place of Monder on guitar and Nasheet Waits in place of Baron on drums, and I didn’t use a fiddle that time.”
So if you like beautiful compositions and warm interpretations, follow the recommendations of the editorial staff of Paris-Move and Bayou Blue Radio who classify this sumptuous album as “essential”.

Original French:

La pianiste et compositrice Yelena Eckemoff nous honore de sa nouvelle création, I am a stranger in This Life. Bien entendu, il y a une forte influence classique, le tout virevoltant dans une féerie jazz qui vous touche directement. Yelena est entourée, accompagnée de merveilleux musiciens, dont on peut ressentir leur plaisir à apporter tout leur talent à cette œuvre.
Yelena s’est convertie au christianisme alors qu’elle vivait encore à Moscou, sa ville natale, pendant les derniers jours de l’Union Soviétique. Époque où être chrétien était encore une dangereuse transgression. Sa nouvelle foi, renforcée par une Bible du Roi Jacques (difficile à se procurer), s’est combinée avec son pedigree en piano classique et jazz pour inspirer une célébration de la sagesse et de la poésie de l’Ancien Testament. Cependant, Yelena trouve plus qu’une simple inspiration dans les Psaumes. “Je suis une mélodiste, mais les mélodies qui proviennent des mots que j’entends dans les Psaumes ne sont pas seulement une source d’inspiration, ce sont les meilleures mélodies que je crée. Et je pense que c’est parce qu’il y a une puissance dans ces mots…. Vous pouvez sentir la puissance que Dieu canalise à travers cette musique.”
Effectivement, les sources d’inspiration des artistes sont multiples, témoignant souvent de leur culture, de leurs fractures, de leurs espoirs, et c’est ce qui donne cette recherche de la perfection dans les compositions, ne demandant qu’a être cueillies par les auditeurs et les spectateurs.
Par ces temps troublés, les compositions de Yelena Eckemoff sont source de jouvence et d’espoir. L’album a été mixé et masterisé par Rich Breen, qui a fait des merveilles. Et Yelena a la gentillesse de nous apporter quelques précisions bien utiles: “Il y a trois morceaux sur “I Am a Stranger…” de l’enregistrement précédent du projet Psalms, le double album “Better Than Gold And Silver”, qui n’avaient pas pu y être placés à cause de la limitation de l’espace, avec Ben Monder (guitare), Christian Howes (violon), et Joey Baron (drums). J’ai enregistré le deuxième volet des Psaumes, “I Am a Stranger in This World”, en décembre 2020, également avec Ralph Alessi à la trompette et Drew Gress à la basse, mais j’avais Adam Rogers à la place de Monder à la guitare et Nasheet Waits à la place de Baron à la batterie, et je n’ai pas utilisé de violon cette fois-là.”
Alors si vous aimez les belles compositions et les interprétations chaleureuses, suivez les recommandations des rédactions de Paris-Move et de Bayou Blue Radio qui classent ce somptueux album dans les “indispensables”.

Thierry Docmac
Correspondant aux USA
Bayou Blue News – Bayou Blue Radio – Paris-Move